Bonjour à tous les internautes,

Mes Chers Lecteurs, je vous écris pour me présenter et vous raconter pourquoi ce blog.

Les crises économiques à répétition.

Les crises économiques et maintenant sanitaire détruisent nos emplois. Nous vivons dans un monde où les périodes de chômage peuvent à tout moment nous priver d’une vie intéressante et heureuse.

Parce que l’entreprise de votre patron peut se relocaliser, se restructurer, pour plus de profit. Parce qu’elle peut aussi, en fonction des circonstances, mettre la clé sous la porte. Vous pouvez, vous, à tout moment, vous retrouver sans ressource.

Même un virus microscopique comme le COVID 19 peut vous mettre en grande difficulté financière.

Dans notre monde, si on perd son emploi, on peut tout perdre !!! Quelques mois suffissent. Cela peut aller très vite, quelque soit son niveau d’étude, quelque soit son engagement dans la vie professionnelle, quelque soit son état de santé.

Le modèle qui a autrefois enrichi nos parents met maintenant homme et femme au rebut.

Pourquoi devriez-vous, vous enrichir ?

Je vous entends, l’argent, toujours l’argent, ce n’est pas aussi important après tout. C’est vrai. Cela ne sert à rien de s’enrichir. La vie est tellement courte !

L’argent en soit, n’est pas un but intéressant. Cependant, le manque d’argent n’est pas non plus une expérience agréable à vivre.

Si vous avez plus d’argent qu’il ne vous en faut, soyez généreux et donnez !

Nous vivons plus vieux et notre taux de natalité baisse. Cependant, notre modèle social et économique continue à demander aux seuls actifs de payer les retraites.

Nous modernisation et nous faisons disparaître le travail de l’homme. Pourtant, notre modèle économique impose un échange de temps contre de l’argent. Et sans ce travail, pas de consommation possible, pas de croissance. Sans croissance, pas d’investissement et donc pas de création d’emplois…

L’homme est un produit de consommation, comme un autre. Il est interchangeable et jetable.

Lorsque l’on ferme les hauts-Fourneaux de Florange, ou les ateliers de Moulinex, on étouffe en même temps le travailleur devenu obsolète et toute sa famille.

Une formation pour adapter un travailleur à un nouvel environnement prend et du temps et de l’argent. Et dans un monde qui évolue aussi vite, ce n’est plus une question de courage et de volonté… L’homme a aussi ses limites.

Alors comment faire vivre sa famille si le travail pour lequel on a été formé disparaît ? Comment faire si on est ne peut plus s’adapter ?

Tant que la modernisation prenait une vie d’homme, le progrès était bénéfique. Chaque génération pouvait apprendre et évoluer. Mais nous vivons maintenant une révolution technique tous les 10 ans. C’est un défi incroyable que nous avons à relever. Changer pour que la modernisation associée à la mondialisation ne broie pas nos existences.

Les politiques globales qu’elles soient, de gauche ou de droite, nous le savons tous, sont impuissantes. Les variables économiques ne sont pas ajustables par décret. Le monde a changé et nous devons en tenir compte.

Revenir en arrière en cherchant des solutions du passé ? Fermer les frontières, refuser la mondialisation ? Renoncer et revenir à une vie sans technologie et sans progrès ? Renoncer au bienfait de la médecine moderne ? Le progrès apporte toujours et du bon et du moins bon.

Il me semble ridicule de vouloir stopper l’évolution à la seule fin de conserver un modèle social et économique désuet. Illusoire de croire qu’un retour en arrière, ou la mise à la porte des « étrangers » est possible et bénéfique dans un contexte d’ouverture et de mondialisation. Le monde change et nous aurons aussi besoin des autres…

Le temps d’un emploi unique exercé à plein temps toute sa vie dans un contexte qu’on appelle le « plein-emploi » a fait son temps. Bien sûr, nous créons encore de nouveaux marchés et donc de nouvelles opportunités d’emploi. Mais la complexité fait que ce n’est jamais pour les mêmes hommes. Quand on détruit des emplois en France, on en crée ailleurs, parfois très loin ! Les familles privées de revenus, ici, vivent dans l’angoisse du lendemain et s’enfoncent dans la précarité.

Pensez-vous que vous êtes à l’abri ?

Ouvrez les yeux. Personne n’est à l’abri. Notre modèle social et économique frappe aveuglément et n’épargne personne !

Construire des revenus automatiques

Que nous faut-il, lorsque nous aurons fait le deuil du « travail pour tous » ?

Et bien organiser nos vies en conséquence. Partager notre temps entre du temps de production lorsque c’est possible, du temps de formation toujours nécessaire et du temps de loisirs.

Et pour cela, nous devons trouver des solutions pour créer individuellement des revenus indépendants d’un emploi. Continuer à vivre correctement, même, sans travail.

Avoir des revenus automatiques ne signifie pas que nous n’aurons rien à faire. Mais nous pourrions avoir des revenus durables qui consomment peu de notre temps.

Des droits d’auteur répondent à ces critères. Une rente en actions, des investissements dans l’immobilier locatif sont des exemples possibles. Et il y a aujourd’hui bien d’autres possibilités intéressantes.

Imaginez qu’il existe des entreprises prêtes à vous embaucher simplement parce que vous postulez. Supposez que ces entreprises vous proposent des revenus de plus en plus élevés. Imaginez que ces mêmes revenus, une fois construits, continueront à vous être versés lorsque vous arrêtez de travailler. Imaginez aussi que ces revenus, puissent être transmis à vos ayants droit sous forme de patrimoine immatériel.

En réussissant dans cette entreprise, vous auriez une très grande liberté et tranquillité d’esprit.

N’est ce pas ?

Vous pensez peut-être que je vous parle du monde des Bisousnourses…

Et bien, non ! Ces entreprises existent vraiment. Pourtant, elles n’ont rien, comme nous le verrons plus loin, d’entreprise philanthropique. Elles offrent des solutions aux désagréments de notre modèle économique, mais c’est en échange d’un travail efficace.

Je vous parle des entreprises qui proposent des contrats MLM (Multiple Level Marketing).

Attention. Je vous parle des vrais MLM. Je ne vous parle pas d’escroquerie en réseau de types pyramidal. Je vous parle des sociétés reconnues et inscrites à la Fédération de la vente en direct.

 Que propose ces sociétés  ?

Elles vous proposent de créer un réseau de clients et de partenaires fidèles. Vos revenus sont en fonction de la taille de votre réseau. Il ne s’agit plus seulement de faire du commerce, de vendre des produits, mais de créer des liens avec d’autres personnes.

Prenons un exemple. Supposons qu’une société vous rétribue 1 % pour chaque vente de produits à 100 euros dans votre réseau. Tous les mois, à condition que votre réseau consomme et vende ses produits tous les mois.

Cela signifie que vous allez toucher 1 euro pour fois qu’un produit ou des produits totaliseront 100 euros. Votre tâche est de construire votre réseau, de former vos équipiers et de développer avec eux votre clientèle.

Puis, si votre travail a été bien fait, vos équipiers feront comme vous… Sans vous ! Et eux aussi s’arrêteront lorsqu’ils auront passé correctement le relai.

Quelles sont les rémunérations dans un MLM ?

Cela va dépendre du plan de rémunération. Chaque société propose sa formule et ses conditions. Cependant, elles ont toutes en commun une rémunération basée sur l’accroissement du réseau : plusieurs niveaux de revenus.

Exemple d’un plan de rémunération.

Reprenons l’exemple de cette société qui vous rémunère 1 euro pour  100 euros de vente. Vous avez trouvé 5 équipiers. Et vous travaillez avec eux pour qu’ils fassent comme vous. Votre premier rang va vendre ou consommer pour 100 € de produits. Cela vous rapportera 5 euros par mois. C’est le début.

La société fait, grâce à vous, 600 euros de chiffre d’affaires (6 personnes consomment ou vendent ses produits, pour au moins 100 €. Vous et les 5 membres de votre réseau) et elle dépense seulement 5 euros pour vous rémunérer.

Ce travail vous a soit « coûté » 100 euros et rapporté 5 euros. Pas très drôle comme rémunération.

Le temps passe, vous avez travaillé.   Votre réseau comporte 31 personnes qui consomment où vendent comme vous 100 euros de produits par mois. Vous touchez 30 euros par mois. C’est vraiment très peu en regard des 100 € que vous avez eu à faire.

Vos filleuls de premier rang touchent maintenant chacun 5 euros. La société dépense  55 euros. Et elle fait 3 100 euros de chiffre d’affaires chaque mois grâce à vous et vos équipiers. C’est le deal ! Ce ne semble pas très bon pour vous, mais attendez la suite …

Le temps passe encore et maintenant vous avez 19 535 personnes activent dans votre réseau. Vous avez recruté personnellement 5 personnes. Elles ont fait comme vous et les autres aussi. Vous avez maintenant un revenu de 19 535 euros mensuel. Cela vous coûte toujours 100 euros. La société fait grâce à vous et votre équipe 1 953 500 euros de CA et elle dépense en tout 112 305 euros pour rémunérer votre réseau.

Mais le réseau continue à se développer …

Ce n’est pas forcément très utile de gagner autant d’argent, me direz-vous. Mais avoir plus que nécessaire ouvre aussi beaucoup de possibilités !

Combien de temps allez-vous mettre pour créer un réseau qui rapporte, vraiment, est la bonne question à vous poser ? Allez-vous aimer les produits ? Serez-vous capable d’en parler, d’en consommer et d’en vendre à d’autres personnes ? Serez-vous assez courageux pour investir, travaillez, patienter ? Parce que vous pourriez avoir à travailler plusieurs mois avant de tirer de vrai revenu de votre réseau. La vente et le développement du réseau demande du temps et au démarrage vos retours sur investissements sont vraiment faibles ! Saurez-vous garder votre motivation et persévérer le temps nécessaire ?

Parce que c’est la difficulté du MLM. Les bons revenus ne viennent pas tout de suite. Il faut investir pour construire son entreprise. Même si les investissements financiers sont faibles et accessibles.

Tout cela ne dépend que de vous maintenant, pas d’un patron, pas de l’état, pas des politiciens, pas de la situation économique, mais de vous. De votre volonté à devenir un recruteur et un vendeur efficace comme un client fidèle. Parce que le secret est là ! Plus vous aider les autres, plus vous allez vite. Plus vous allez vite, plus vous serez rapidement gagnant et plus votre réseau sera solide…

Faire réussir les autres pour réussir soit même

C’est franchement nouveau comme concept !

Vous avez compris que les sociétés qui aujourd’hui distribuent leurs produits avec le concours d’un réseau de distributeurs rémunérés sur plusieurs niveaux sont totalement gagnantes. Vous avez compris que des revenus élevés peuvent être atteints par tous, avec un faible investissement de départ.

Les sociétés sont gagnantes parce qu’elles ne vous rémunèrent que si vous vendez leurs produits. Et vous êtes gagnant si votre réseau se développe avec des personnes actives !

Dans cet exemple, cette société dépense au maximum 6 % du prix d’un produit pour vendre sa production. Hors, dans un modèle plus classique elle a besoin d’investir 40 % à 65 % du prix des produits pour le commercialisez. Elle doit faire de la publicité, des études marketing, des salons. Elle doit aussi rémunérer les gros de la distribution …

L’avantage, c’est qu’en dépensant moins pour vendre, la société investir davantage dans la qualité des produits. Donc propose des produits bien meilleurs au marché.

Si vous n’avez pas fait de vente, la société ne vous rémunérera pas. Donc elle n’a pas besoin de vous mettre à la porte. Pas de problèmes sociaux dans un MLM. La société ne dépense rien en formation. En effet, cette charge est généralement la vôtre.

Dans un MLM, personne ne vous contraint. Vous CHOISISSEZ, les personnes avec qui vous allez travailler. Vous êtes libre et responsable de vos résultats.

Des revenus  en croissance

La seule chose que vous devez garder à l’esprit pour être gagnant est d’aller assez vite et de rester jusqu’à que cela rapporte. De gérer correctement vos investissements. De sélectionner vos partenaires. Par ce que lorsque votre réseau atteint une certaine taille, il va se développer sans vous et continuer à vous apporter des revenus toujours croissants.

À ce moment, vos revenus seront devenus automatiques. Et le bouquet, c’est que vous créez une société de distribution. Et cette entreprise est un bien immatériel. Elle peut être transmise à vos ayants droit !

Conclusion

N’attendez pas d’être à la retraite pour vous intéresser au MLM. L’exemple que j’ai utilisé est bien sûr un plan de rémunération simpliste. Mon but était de mettre en lumière les plus du MLM et aussi les moins. Ne pas vous mentir, ne pas vous donnez l’illusion que c’est facile.

C’est simple, tout le monde peut apprendre à recruter et à investir. Mais ce n’est pas facile !

Je suis convaincue de l’utilité de ce système pour tous. Et je sais que ce ne sera pas facile pour moi. Étant de nature introvertie. Envisager de réussir dans une activité faite essentiellement de contacts nécessite dans mon cas de faire de profondes transformations intérieures. Promouvoir et partager sur ce blog sont la possibilité d’aller de l’avant en gardant ma motivation et mon enthousiasme des débuts intacts. Et de vous inciter vous aussi à prendre ce chemin pour sortir définitivement des crises.

Vous êtes probablement encore septique. Vous doutez encore des promesses faites par ce système ? C’est bien normal. Maintenant, réfléchissez et évaluez quels sont vos risques ?

Vous n’avez rien à perdre !

Je vous souhaite de belles réussites dans le MLM comme dans vos vies. Et si vous voulez rejoindre mon équipe et connaître les produits et les stratégies que nous avons choisis de défendre pour avancer ensemble rapidement. SI VOUS VOULEZ PLUS DE VIE, D’ARGENT ET DE TEMPS. SI VOUS VOULEZ CRÉER UNE AFFAIRE SANS RISQUE SUR LES BASES D’UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL….

Eh bien c’est très simple :

A bientôt
Cdt
AGD

3 commentaires

Investir en bourse · 11 mai 2014 à 19 h 53 min

Un vrais plaisir de lire cette article, je vous en remercie chaudement !!!

Investir en Bourse · 24 avril 2014 à 3 h 13 min

On en veux plus !!! par ici vous etes maintenant dans mes bookmarks, a bientot.

Gagner de l'argent avec la Bourse · 25 février 2014 à 2 h 51 min

C est un grand plaisir de vous lire avec cette article, je vous en remercie vraiment !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.